Je me suis fait coacher … Et j’ai adoré ça !

  • par

Aujourd’hui j’ai saisi l’opportunité d’une séance de coaching, offerte par Sarah Humbert, Coach professionnel et auteur du site web « Challenge ta vie ».

Moi pris en flag juste aprés la séance

J’insiste bien sur le mot saisir l’opportunité , parce que je suis moi-même coach professionnel et j’aurais très bien pu user de condescendance et d’arrogance pour me croire dispensé de cet exercice passionnant qu’est une séance de coaching. 

Parce que oui, si coacher des clients me fait vibrer et me passionne, passer dans la posture du coaché m’anime tout autant. 

Et puis : 

  • qui que vous soyez,
  • quel que soit votre niveau de compétence 
  • quel que soit votre niveau d’accomplissement ou votre niveau de réussite,

il me parait inconcevable (ou en tout cas très maladroit) de refuser un coaching, surtout quand vous l’avez gagné 🥳. 

Ça reviendrait à peu près à agir comme ça : 

«  hey salut ça te dirait d’essayer de voir si tu peux améliorer les choses » … « non ça va , je vais bien, ça me suffit »… 

Alors évidemment, vous allez me dire que le risque ici est de tomber sur un coach non compétent… Et vous comprenez bien que si un coach peut accompagner son client à se réaliser, il peut aussi l’accompagner plus bas que la personne ne l’était déjà s’il ne maitrise pas son sujet .

Dans le cas présent tout ça pour pas un rond, se serait quand même dommage ! … et cocasse* ( *à votre avis il fallait que je place ce mot pour un pari ? ou j’ai délibérément fait ce choix ? )

Me concernant c’est le moment de sortir mon joker magique ! l’argument d’autorité qui consiste à dire que je me sens suffisamment  éveillé, construit, et compétente dans l’exercice du métier de coach pour hisser mes tourelles de défense et si besoin , rapidement transformer l’échange en tatami ou je pourrais m’entraîner une fois de plus à ma discipline préférée , le kung-fu mental .

Finalement pour vous c’est coup double puisque c’est moi qui prends le risque à votre place, et en plus je vous donne mon retour d’expérience, mon avis sur la séance de coaching que Sarah m’a dispensé.

Du coup j’en viens à la seconde idée qui vous est peut être passée par la tête : 

??? but why ???

Pourquoi donc suivre une séance alors que je suis moi-même coach ?

j’ai plusieurs réponses à ça et vous allez le voir elles sont toutes cohérentes … ou pas … à vous de voir

Celle qui vient en tête de liste , tellement over the top qu’elle prend la tête avant le numéro 1, hors concours .

Je pense que tout coach ou professionnel de l’accompagnement de l’humain doit être supervisé ! C’est-à-dire être lui-même suivi, coaché …. 

Une fois cette base obligatoire posée (je dis ça, vous ne faites ce que vous voulez 🙃 )passons à la suite . 

1 : comme je l’ai dit plus haut, je pense que personne ne devrait jamais considérer qu’il peut se passer d’un coaching en se reposant sur sa condition, ses compétences, ou sa réussite. 

Je vous dis même sans hésiter que les premiers qui peuvent bénéficier et potentialiser (j’avais presque envie d’écrire catalyser , si si ! )  les effets d’un coaching sont les coachs eux-mêmes . 

Ça tombe bien, j’en suis ! 

2: Plus on accumule de connaissances et d’expériences dans un domaine et plus on se rend compte qu’on ne sait rien de ce domaine si on ramène l’étendu de notre savoir en question par rapport à la vaste étendue encore à explorer sur le sujet. 

C’est ce qu’on appelle l’effet Dunning-Kruger, du moins l’interprétation que j’ai choisi de vous proposer. 

Paradoxalement c’est ceux qui en savent le moins qui l’ouvrent le plus, et c’est tout à fait normal. (bonus : vous savez maintenant pourquoi les abrutis que vous croisez aux quotidiens vous donnent des leçons sur des domaines que vous maitrisez mais que vous vous taisez juste pour le plaisir d’observer l’effet sus mentionné . 

Je ne vous y encourage pas, mais si vraiment vous êtes « colère colère »😡🤬 les gros yeux tout rouges et que c’est une mauvaise journée🥵 , vous pouvez toujours vous faire le petit plaisir de balayez d’un revers de rhétorique le pseudo expert qui essaye de se faire plus gros que le boeuf, au moment stratégique à savoir : la fin de sa tirade enflammée .

Attention, toujours sans gros mots, sans haine ni violence 🤗.

3: simple curiosité professionnelle qui me pousse à vouloir comprendre le marché global du coaching, ainsi toute expérience est bonne à prendre.

Stratégiquement on réfléchit souvent en termes de client, mais il est tout autant intéressant de connaître ses confrères (j’ai bien dit confrères et pas concurrents, ni “con current” 🤭 ) .

4: Ne pas rater une occasion d’apprendre des choses nouvelles en lien avec ma profession. 

Vous ne savez jamais à quel moment vous allez tomber sur une personne-ressource, et l’expérience m’a appris qu’il suffit d’une rencontre pour tout changer, et prendre des chemins inattendus. 

… Alors à l’aventure ! 

5: je finirais sur cette cinquième raison. 

Pour faire la connaissance de nouvelles personnes, étendre les connexions, entre être humain, avec d’autres coachs dans le cas présent.

Vous noterez qu’il n’y a pas de préméditation dans ma démarche, mais plutôt un réflexe que je cultive depuis longtemps et qui consiste ni plus ni moins qu’a tirer le maximum de jus avant que l’orange de ma vie ne soit complètement desséchée . 

Façon théâtrale et pompeuse pour vous dire que je travaille quotidiennement à être moi-même . 😅

Ou : l’importance de faire preuve d’authenticité. 

Je crois fermement que c’est aussi là,  une des clefs principales pour s’inscrire dans la croissance personnelle . 

Vous pouvez vous préparer, cultiver des habitudes, développer des réflexes, vous n’êtes pas obligé d’être spontané en permanence (parfois c’est même non recommandé) mais une chose est évidente à mes yeux :

« vous devez être vous même . »

tombez le masque

Bon trêve de digression Venons-en au fait:

Ce qui m’intéresse de vous partager aujourd’hui ce n’est pas le contenu de la séance de coaching que j’ai reçu , évidemment elle est privée / personnelle et ne vous apportera pas grand-chose, étant donné que ma vie et mes problématiques ne sont pas d’intérêt public.

Ce qui est intéressant par contre, c’est le retour d’expérience que je peux en faire. 

 

Je précise que ce n’est pas de la pub et je ne suis pas payé.

Ce à quoi vous pourriez me répondre : « Oui Ben,  mais c’était gratuit »

Rappelez-vous que j’ai gagné ce coaching, à la loyale🤩🥳, et Sarah à apprit que j’étais coach lors de notre entretien. (le genre de surprise qui pourrait ne pas plaire d ailleurs! Arrétez vous 2 secondes et imaginez vous :

vous êtes spécialiste d’un domaine, et là !

Votre client vous dit qu’il fait le même job que vous. Si jamais vous n’êtes pas sur de vous, c’est cuit, ça va se voir illico-presto !

bon, avec Sarah pas de soucis ça a été accueilli avec enthousiasme. c’est d’ailleurs à ça que je reconnais souvent les “vrai”, ceux qui ont le genre de mindset qui me correspond. Les vrais ne voient pas les autres comme des problemes ou des “danger en sommeil”, ils ont compris que tout est opportunité et question d’état d’esprit.

Je vais être honnête avec vous , si le coaching avait été tout pourri je n’aurais rien dit, sauf à l’intéressé bien sûr pour échanger là-dessus et pourquoi pas lui permettre de progresser .

En tout cas je n’aurais pas eu envie de faire cet article témoignage.

Mais quand c’est bien, il faut le dire.  Je trouve que nous vivons dans un marasme qui appelle à ne surligner que le négatif alors que le positif a tant à apporter . 

Comme dit Gary vee (gary vaynerchuk) … « make positvity louder . » 

Et du positif il y’en a avec Sarah .

Je ne fais pas durer le suspens plus longtemps, Sarah est une professionnelle du coaching .

Elle sait diriger un entretien , elle sait poser le cadre et en plus elle sait le faire avec le sourire (le genre de sourire qui s’entend au téléphone 😄) 

Elle m’a impressionné sur une chose en particulier . 

Je me connais, et je sais que je ne suis pas facile à coacher à moins d’être un coach sénior et encore… souvent ils manqueront de fraicheur et d’air du temps ici, alors que là ils excellent grâce à leur longue expérience .

Quand je dis que je suis difficile à coacher, c’est-à-dire que je suis très difficile à canaliser, et quand je suis enfin concentré, je brule et creuse le sujet en question comme un laser ultra concentré pour arriver à des échanges qui me font passé pour complètement allumer du cigare.

Et bien Sarah a géré ça comme un cowboy aurait géré un mustang fougueux en plein Texas . 

un cowboy je vous dis cette coach 

Avec fermeté, agilité, intelligence et bienveillance .

Pour sûr avec coach Sarah, le client non initié (ce qui est souvent le cas en tant que coaché) sera entre de bonnes mains .

Je profite de notre escapade texane pour faire une transition facile,  mais nécessaire . 

Là ça devient vraiment cool . On va parler voyage ! 

Quel rapport avec le coaching ? J’y viens !

Sarah est spécialisée sur un outil absolument puissant et c’est la seule à le faire !

 

 

Savant mélange entre expérience personnelle, théorie et pratique , Sarah est en capacité de proposer à des clients de se métamorphoser grâce à un voyage… je ne sais pas vous, mais moi ça me rappel la notion de voyage initiatique .

Alors parenthèse :  je ne fais pas de spiritisme ici, simplement depuis que le monde est monde la voyage et la quête personnelle sont fortement liés .

Ceux qui ont déjà voyagé le savent… Quoi de plus formateur et libérateur que le chemin emprunter par le voyageur .

J’ai moi-même changé de vie grâce à des voyages et je trouve que d’avoir décortiqué ce thème-là, pour en faire un outil au service du développement personnel de ses clients et tout indiqué .

En fait ça me parait tellement évident maintenant qu’elle l’a fait, que je me rends compte du coup de génie réalisé par Sarah ! 

EURÊKA , bravo à toi !

Je vous ai fait ce retour, mais c’est encore elle qui vous en parlera le mieux, puisqu’elle a creusé le sujet. 

Si vous avez envie de creuser, si le besoin de changer de vie commence sérieusement à vous titiller, alors vous allez devoir bosser sur vous . 

Dans ce cas je vous conseille simplement de commencer à suivre Sarah sur les réseaux pour vous imprégner du personnage. 

Vous verrez rapidement si comme moi vous collez à sa personnalité de coach (c’est la base) . 

Que pensez-vous de cette méthode? Le voyage en solo pour se libérer ça parait étrange ? 

Ça ne l’est pas tant que ça en vérité !

Et si ça vous parait inhabituel, c’est bon signe. 

 

« Souvenez-vous ! En répétant toujours les mêmes choses vous ne pouvez obtenir de résultats différents dans votre vie. »

Il est vrai que partir pour fuir ses Problèmes ou espérer trouver une nouvelle vie est une folie qui nous parait pourtant intuitive . 

La vérité c’est qu’on emporte les problèmes avec nous , puisque ces derniers viennent de nous et pas d’un lieu en particulier . 

C’est aussi pour ça que je trouve la spécialisation de Sarah intéressante :

un voyage sera toujours formateur quoi qu’il arrive, mais encadré avec l’intention d’en tirer le meilleur on en retire bien plus encore, et plus rapidement… ce qui n’est pas un luxe, surtout si vous ne voulez, ou ne pouvez pas partir 6 mois pour un tour du monde.  

D’ailleurs qui dit voyage ne dit pas nécessairement bout du monde et contrées exotiques.

Avec le bon monde, la région d’à côté est déjà le début de l’aventure, mêmes c’est moins hype que la face nord de l’Everest . 

Sarah en parlera mieux que moi, c’est elle l’experte dans ce domaine….

De mon côté je vais pouvoir bosser sur moi et ajuster ce qu’on a mis en évidence avec elle lors de ma séance de coaching privée.

Comme je le disais au début de ce partage d’expérience, ce n’est pas parce que je suis déjà coach que je n’ai rien à améliorer. 

La  différence par rapport à un client « classique » (entendez « non-coach ») c’est qu’en tant que professionnel nous pouvons sans le vouloir, alourdir la tâche du coach, parce que notre connaissance devient un fardeau si nous n’y prenons pas garde.

Vous voulez un exemple ?

Demandez à un prof de snowboard s’il préfère apprendre le snow à un débutant n’ayant jamais skié ou si il préfère bosser avec un skieur alpin confirmé ! 

La vérité c’est qu’on remplit plus facilement une coupe à moitié vide qu’une coupe déjà pleine . 

Je suis très heureux d’avoir profité de ce coaching, je savais que j’allais mettre le doigt sur des choses, mais je suis surpris parce que ces choses n’étaient pas si anodines que ça. 

Comme quoi, je n’étais pas le cordonnier le plus mal chaussé, mais avec Sarah on à mis un bon coup de cirage sur mes chaussures 😉 .

Merci à elle et merci à toi si tu as lu mon retour d’expérience. 

Si tu as des questions , contacte-moi.

J’espère que j’aurais l’occasion d’inviter Sarah sur le podcast – THE TRUE BEN SHOW –  pour parler du lien entre voyage, changement et développement personnel.

Je vous tiendrais au courant .

Retrouvez Sarah 

Sur son site internet

Son Facebook ici 

Instagram ici

Si vous pensez que je suis fou de mettre la concurrence en avant au lieu de, mais propre service, je vous répondrais que Sarah n’est pas une concurrente.

Ce que cette coach est capable de faire dans sa spécialisation, je ne sais pas le faire. 

Et c’est tant mieux !

C’est aussi ça le coaching, des humains au service d’autres humains avec différentes sensibilités, caractères, spécialité.

Connaitre l’approche de Sarah et ne pas la partager juste par esprit de compétition serait un « crime contre votre développement personnel, franchement ça le fou mal pour un coach professionnel qui se respecte vous trouvez pas ?

 

N’hésitez pas à me faire vos retours si vous bossez avec elle, les échanges que j’ai avec vous sont ultra important pour moi 😍, je pourrais presque dire nécessaire !  

Personnellement j’ai initié le changement il y’a longtemps et je le souhaite vraiment à tout le monde.  Vous le méritez, on le mérite, tu le mérites ! 

À bientôt, 

Amicalement ,  ben 

Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.